bandeau-maloucabeach

Dans la cuisine de Manu Roby

La châtaigne a eu envie de poser ses roulettes au bord d’un étang pour profiter des derniers rayons de soleil du bel été creusois. Et puis elle s’est dit : Un cuistot moniteur de ski, c’est atypique et ça mérite de mener l’enquête !
Car Manu Roby c’est l’histoire de deux passions : la cuisine et la neige.

« J’ai chaussé mes premiers skis à l’âge de trois ans ! Tous les week-ends je quittais Paris pour la montagne. C’est devenu addictif ! De temps en temps, on venait se ressourcer chez ma grand-mère en Creuse. C’est là où j’ai pris goût aux bonnes choses et au plaisir de la table. Ma grand-mère habitait dans un moulin au bord de l’étang Pinaud. Elle fabriquait de la farine. Quand la production s’est arrêtée, elle a monté un café dans le bâtiment. Et le café est rapidement devenu restaurant ! Alors j’aidais Manou pour le service, la cuisine… ».

Manu Roby rentre en ski études. Il enchaîne les compétitions tous les week-ends. A 16 ans, il est champion régional et 4ème au championnat de France cadet. A 17 ans, il passe le monitorat et s’installe à son compte à Pra-Loup en région PACA. Puis il intègre la « Ski Academy » où depuis, il entraîne des jeunes entre 15 et 22 ans qui font de la compétition haut niveau.
La neige cependant, c’est saisonnier ! Alors en été, il faut ranger les skis et trouver une autre activité ! C’est pendant ces périodes que Manu revêt son habit de cuisinier. Avec sa conjointe Céline, il décide de monter un restaurant. Ils reprennent la cuisine d’un camping sur Briançon en location gérance. Mais l’année d’après, le propriétaire revend l’affaire. Manu et Céline ne veulent pas arrêter là. Et ils se lancent un pari fou : ouvrir un restaurant sur l’étang de la grand-mère de Manu.

« On s’est dit qu’il fallait tenter quelque chose. Moi j’adorais cet endroit qui représentait mes souvenirs d’enfance. Et c’était l’occasion d’avoir notre propre affaire ! »

La décision est prise le 20 mai 2009. Ils travaillent jour et nuit, montent le chalet en 48 heures sous une pluie battante et en juin de la même année c’est la récompense ! Le Malouca Beach ouvre sa terrasse (nommé ainsi en l’honneur de leurs enfants Maëna, Louane et Caelan… La petite dernière Taïna n’étant pas encore née) !

Le Malouca Beach est ouvert de la fin du printemps jusqu’à la mi-septembre. Manu y propose une carte simple mais avec de bons petits plats. Tout au long de l’été, il organise des soirées thématiques comme la soirée tête de veau, la soirée italienne au cours de laquelle sa femme cuisine tout maison, la soirée fondu… Un moment fort vient rythmer la saison : la fête de Pinaud le 15 août. Ce jour là, Manu et sa famille installent un bar dans l’eau, un parquet dans le sable pour les pas de danse, organisent une « sardinade » dans la matinée et le soir régalent les convives avec le repas d’antan, identique à celui que préparait sa grand-mère à l’époque : escargot, pâté de pomme de terre et nougat glacé.

Le Malouca Beach c’est un endroit incontournable pendant l’été creusois pour venir déguster un bon burger, des frites maison ou tout simplement boire un verre au bord de l’étang. C’est un lieu paisible et atypique, une petite parenthèse à découvrir.

« Nous avons eu une très bonne saison en 2015. Et du coup, les projets foisonnent pour l’année prochaine comme des travaux d’aménagement par exemple pour plus de confort et de convivialité ».

La saison se termine pour Manu. L’heure de ranger les casseroles et de troquer le tablier pour les après-ski.
Vivement l’été prochain !

 

Affaire à suivre,

La recette de Manu Roby

A venir prochainement !

Pour contacter Manu


Page Facebook

///// N’hésitez pas à nous laisser un petit commentaire, ça nous fera plaisir /////

google+

linkedin

2 Commentaires

  1. Aha ! Enfin, on sait où c’est que c’est ! :))
    Beau parcours ! Ca donne envie… sans doute l’année prochaine !

Laisser une réponse à la châtaigne / Supprimer réponse